MISSION

 

OPTIKX est une compagnie de création multidisciplinaire axée sur l'utilisation de la lumière comme moyen d'expression artistique.

 

Elle s’emploie également à créer des récits et des imaginaires à partir d’une recherche théorique et philosophique sur des enjeux de société. Nos créations prennent la forme d’essais artistiques interdisciplinaires à la fois poétiques et documentaires. Nous évoluons surtout dans les milieux des arts vivants, des arts numériques et médiatiques.

 

Animé.es par une urgence de dire, nous voulons que nos œuvres prennent place au cœur de la cité pour avoir un impact sur le monde qui nous entoure. Nous créons ainsi des espaces de résistance intellectuelle où le public est invité à s’interroger sur le monde et sur son propre rôle en tant que citoyen.

 

Pour terminer, l’interdisciplinarité et l'inclusivité sont au centre de notre démarche artistique, c’est pourquoi nous nous entourons de collaboratrices et de collaborateurs et d'artistes de tous horizons en fonction des projets (danse, cinéma, arts numérique, musique, etc.). Nous nous efforçons également de respecter la parité et la diversité de nos équipes sur scène et hors-scène.

HISTORIQUE

La compagnie de création OPTIKX est une compagnie de production artistique d’abord fondée sous le nom de La nuit / Le bruit en août 2017 par Jean-François Boisvenue et Claire Renaud. La compagnie présente sa première production, La dette de Dieu, à La Chapelle | Scènes contemporaines en avril 2018. Ce solo écrit et interprété par Jean-François Boisvenue aborde les thèmes du crédit et de l’endettement sous une forme interdisciplinaire alliant théâtre, danse, musique et conférences. La dette de Dieu s’est vu décerner par le CEAD le prix de l’auteur le plus prometteur dans le cadre de ZH Festival 2017.

Avec notre deuxième production, Contre la suite du monde, nous avons brossé un portrait de nos consciences politiques à la dérive. Ce spectacle alliant théâtre et arts numériques met en scène des personnages qui viennent se livrer sur les raisons de leur décrochage social au travers d’une sorte de thérapie de groupe ergothérapeutique. Celui-ci a été présenté à La Chapelle | Scènes contemporaines en octobre 2019 et à Premier Acte à Québec en février 2020.

En octobre 2021, la compagnie présente, Nyctophobie, adaptation scénique et chorégraphique d’un court-métrage réalisé par Jean-François Boisvenue sur ses problèmes de santé mentale. Ce spectacle solo a été diffusé à Tangente pour 4 représentations et nous souhaitons reprendre le spectacle dans les saisons qui viennent.

En collaboration avec LAB888, OPTIKX produit également en 2021 le court-métrage Decorum de Jean-François Boisvenue. Ce film mariant danse, vidéo d’art et documentaire explore, reprend et détourne certains codes de beauté présents dans les médias et la culture populaire.

C'est à l'automne 2021 que La nuit / Le bruit devient La compagnie de création OPTIKX alors que Jean-François occupe seul le poste de directeur artistique depuis août 2020.

 

La compagnie poursuit sa recherche documentaire, poétique et interdisciplinaire dans quatre autres projets en création ou en recherche.

D'abord, Le Point de fuite de l’évidence, essai scénique et multimédia dans le noir qui s’interroge sur les récits que génère la figure du fantôme (étape de création présentée à Phénomena en 2018 ainsi qu’à Vue sur la relève en 2019) dont la diffusion est prévue pour 2022.

 

De plus, Jean-François Boisvenue s’attaque à un classique de la littérature allemande, Faust (première partie) de Johann Wolfgang von Goethe que nous souhaiterions voir être diffusé lors de la saison 2023-24.

 

Troisièmement, Jean-François développe actuellement un complexe dispositif scénique impliquant robotique et intelligence artificielle dans le but de créé un spectacle de danse pour 12 bras robotisés et une interprète. Celui-ci s’intitulera Aemulus et traitera de différentes thématiques en lien avec la construction sociale du corps. Sa diffusion est prévue pour 2023-24.

 

Finalement, nous réfléchissons actuellement à créer une installation qui consistera en un parcours sensoriel sur la neurodiversité. Celui-ci sera adaptable pour les personne qui sont dans le spectre de l'autisme.

Directeur artistique
et général

moi_1_edited.png

Jean-François Boisvenue est un artiste multidisciplinaire diplômé de l'École Supérieure de Théâtre de l'UQAM en 2006. Depuis, il a participé à de nombreuses œuvres scéniques comme interprète, concepteur vidéo, scénographe, metteur en scène et auteur. En 2017 il fonde sa compagnie de création interdisciplinaire OPTIKX avec laquelle il a produit plusieurs spectacles dont Nyctophobie présenté à Tangente en octobre 2021.

 

Il est également cinéaste. Il a produit et réalisé un long-métrage, Toujours Encore, et de nombreux courts-métrages dont Nyctophobie, un essai documentaire, présenté, entre autres, au prestigieux festival Hot Docs en 2019.

 

Détenteur d'une maitrise en études allemandes (Université de Montréal) et ayant commencé un doctorat en littérature comparée (Université de Montréal), il est fort intéressé par la recherche et ses œuvres présentent toujours un aspect documentaire.